Art Culture Société

Loading...

Art Culture Société

La planète micro, macro. Les intérêts ciblés, Caraïbes, Amériques, Europe, de temps à autres, le monde, dans la mesure ou l'intérêt des lecteurs s'y attardent. Écrivez-nous! Vos commentaires sur eChasimbi.blogspot.com

Nombre total de pages vues

vendredi, septembre 07, 2007

Évènements

COMMUNIQUÉ - POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
La troupe multidisciplinaire montréalaise la plus funky…
Sous la direction de la chorégraphe de renommée mondiale
DEBRA BROWN
Présenté en supplémentaire les 12-13-14-15 et les 20-21-22 septembre
Montréal, 31 août 2007 – La dynamique troupe montréalaise LINE 1 a été fondée par Debra Brown en 2004. Debra Brown a chorégraphié les productions du Cirque du Soleil telles que Cirque Réinventé, Nouvelle Expérience, Saltimbanco, Alegria, Quidam et Corteo, les installations permanentes comme O, Mystère et La Nouba, ainsi que la cérémonie des Academy Awards en 2002, pour laquelle elle a gagné un prix Emmy. Elle a aussi travaillé auprès des plus grands acrobates, danseurs et musiciens du monde (Madonna, Shakira & Wyclef, Céline Dion, Björk, Aerosmith).
Debra Brown a imaginé le spectacle LINE 1 en jumelant les disciplines pour créer un événement à la fois sonore, visuel et tout à fait spectaculaire. Une rencontre entre danseurs et artistes de cirque, le tout soutenu par une horde de musiciens chevronnés qui unissent leurs influences et leurs styles pour donner à LINE 1 une saveur universelle.
22 artistes sur scène (dont le chef d'orchestre Wesley Louissaint, Mélissa Lavergne, percussionniste à Belle et Bum, Mohamed Coulibaly, batteur pour Dobacaracol, la chanteuse Sara Rénélik et Omegadom, guitariste à la trampoline, et plusieurs acrobates et danseurs connus à l'international) évoluant en symbiose au rythme d'une musique tantôt world, tantôt soul, tantôt funk.
LINE 1 est en soi une célébration de la vie, de l’union entre les humains, une fusion entre les formes d’expressions artistiques, le tout imaginé et mis en scène par Debra Brown, une chorégraphe d’exception.
Les 12-15 et 20-22 septembre 20 h au Théâtre Corona
Sièges réservés 42 $ et 38 $ (taxes incluses / frais de service en sus)
au Théâtre Corona (2490 Notre-Dame Ouest – près de Atwater / Métro Lionel-Groulx)
Réservations : (514) 931-2088 ou sur le Réseau Admission au (514) 790-1245 ou admission.com
Sources : Marie-Claude Costisella 􀂃 L’Agence MCC 􀀋 (514) 606-3653 􀂃 mccostisella@gmail.com
Arlene Slavin 􀂃 Productions Rubin Fogel 􀀋 (514) 288-7500 #250 􀂃 arlene@rubinfogel.com
Produit par Le groupe Apogée, Les productions Rubin Fogel et Les productions Phoebus
www.line1show.com




Google






mercredi, septembre 05, 2007

Communiqué de Presse Pour diffusion immédiate « ESCLAVES AU PARADIS »
Un événement exceptionnel prochainement à Montréal

Dans le cadre de la 3ème édition du Festival International du Film Haïtien de Montréal (FIFHM), qui aura lieu du 19 au 23 septembre 2007, Montréal sera la première ville d’Amérique du Nord à accueillir l’exposition internationale « Esclaves au Paradis ».

Cette exposition sur l’esclavage contemporain des Haïtiens dans les bateys de la République Dominicaine a remporté un succès sans précédent à Paris en mai dernier. Elle vise à sensibiliser le grand public sur le trafic d’êtres humains et le maintien en esclavage des coupeurs de cannes à sucre dans les plantations dominicaines. Cet événement, organisé par la Fondation Fabienne Colas, se tiendra sous le Haut Patronage de l’organisation Droits et Démocratie et grâce au partenariat de Réseau Liberté, Oxfam Québec, Amnistie Internationale Canada, Alternatives, la Chambre de Commerce et d'Industrie Haïtianno-canadienne (CCIHC) et Café Sélecto. Le vernissage de cette exposition réalisée par la photographe franco-péruvienne Céline Anaya Gauthier, aura lieu le 18 septembre prochain. Il sera suivi, le 19 septembre, d’un colloque international intitulé « Sang, Sucre et Sueur » dans les locaux de Radio-Canada. Tout en encourageant le cinéma indépendant de qualité, le FIFHM veut favoriser une prise de conscience chez le grand public en abordant des importants enjeux sociaux suscitant des débats. Cette année, il accordera donc une place privilégiée aux films réalisés autour de la problématique des bateys en République Dominicaine notamment, avec la programmation des films suivants : € Le Prix du Sucre, du réalisateur américain Bill Haney, € Les Enfants du Sucre, de la réalisatrice cubano-américaine Amy Serrano € L’Empire du Sucre, du réalisateur canadien Brian McKenna € Batey Zero, du réalisateur français Gérard Maximin € Sucre Noir, du réalisateur canadien Michel Régnier -30-
Nancy Roc Commissaire de l’exposition « Esclaves au Paradis » Et Coordonnatrice du colloque international « Sang, Sucre et Sueur » Tél : (514) 577-6897 projets@fondationfabiennecolas.org Pour toutes informations supplémentaires : www.festivalfilmhaitien.com Pour vous désabonner, veuillez cliquer ici Cliquer ici .





Google